Hits: 179

Le vendredi 27 juillet 2018 à partir de 21h00, le club d’astronomie de Breuillet vous invite à voir la plus longue éclipse de Lune du siècle.

Alors que le Soleil se couchera, à l’opposé se lèvera la Lune, déjà dans l’ombre de la Terre (Est/Sud-Est).
Elle sera précédée par Vénus, Jupiter et Saturne et sera suivie par la planète Mars, en opposition. Une grande soirée pour le planétaire, sauf si les nuages s’invitent à la fête.

Venez nous retrouver à la Petite Beauce, lieu-dit de St Chéron, entre le camping naturiste “Héliomonde” (où les lunes ne s’éclipsent pas) et le “Bois des Roches“, aux coordonnées 48°32’20” N, 2°08’22” E (soit 48,538 ; 2,1394).

Attention, les moustiques seront là aussi, mais pas pour voir l’éclipse !

Apportez aussi des jumelles, des boissons, des gâteaux, un cochon de lait, une armoire normande, des draps propres de l’eau chaude au cas où…

Un covoiturage est organisé à partir du parking de la gare de Breuillet, près du Moulin des Muses : rendez-vous en ce lieu à 19 heures.

(Source : http://autourduciel.blog.lemonde.fr )
Si au début de cette année la Terre et Mars étaient encore à près de 260 millions de kilomètres l’une de l’autre, elles se sont rapprochées de plus d’un million de kilomètres par jour.
Nous ne serons plus qu’à 57,6 millions de kilomètres de distance à la fin juillet lors de l’opposition martienne, c’est-à-dire lorsque le Soleil, la Terre et Mars seront alignés. Ce rapprochement, le plus serré depuis août 2003, va permettre à l’éclat martien de surpasser celui de Jupiter durant pratiquement tout l’été.

Le 27 juillet, jour de l’opposition, nous aurons même la chance de pouvoir admirer – sur une large portion de la Terre dont l’Europe – une superbe éclipse totale de Lune à 6° à peine du brûlot martien. L’éclat de cette planète est magnifiquement coloré car le reflet de la lumière solaire sur sa surface « rouillée » acquiert une intense dominante rouge orangé.
Cet été, quand il sera 40 fois plus lumineux, le spectacle sera vraiment spectaculaire dans un ciel bien noir.

Le schéma ci-contre montre l’éclat comparé de Jupiter et de Mars au cours de l’année 2018. Les mois de juillet et d’août seront donc exceptionnels pour l’observation de la planète rouge !